EDIT 16 avril 2020 : Batocera a sorti une version compatible Raspberry Pi 4 hier. Test en cours de rédaction…

http://www.batocera.org

Je lis souvent qu’on ne peut pas faire une console retrogaming avec le Raspberry Pi 4. C’est totalement faux. Beaucoup de débutants s’imaginent que Recalbox est la seule solution pour du retrogaming, alors qu’il existe de nombreuses solutions équivalentes, voir supérieures. Pour ma part, j’utilise l’excellent Batocera qui évolue très régulièrement (une release tous les 3 mois).

Mais revenons au sujet : Au moment où j’écris cet article (avril 2020), ni Retropie (version officielle), ni Recalbox, ni Batocera ne sont compatibles avec le Raspberry Pi 4.

La seule distribution linux qui permet de transformer son Raspberry Pi 4 en console de jeux est (pour le moment) Lakka. Mais Lakka n’est pas simple à prendre en main, donc nous allons voir ici une solution simple, accessible aux débutants et très pratique pour jouer à la Super Nintendo, la Megadrive ou à la Playstation sur un Pi 4.

De quoi a-t-on besoin ?

J’ai acheté ce pack de gamepads et je le recommande

Et si vous avez peur que le Pi4 chauffe, prenez ce boitier/dissipateur de chaleur (que je possède également) :

Installation de LibreElec

LibreElec est une distribution linux minimaliste qui permet de transformer un Raspberry Pi en lecteur multimédia grâce à l’excellent Kodi. LibreElec est parfaitement compatible avec un Raspberry Pi 4. Mais ne partez pas, on va bien s’en servir pour du retrogaming, pas pour lire des vidéos.

Pour cette partie, je vous renvois à mon tuto sur l’installation facile d’un OS sur Raspberry Pi avec Imager (ou comment graver une carte SD pour Raspberry Pi).

Premier démarrage de LibreElec

Vous avez inséré la carte microSD préparée à l’étape précédente dans le Raspberry Pi 4, branché un écran, un câble ethernet relié à votre box internet et l’alimentation. Vous devriez arriver à l’écran suivant :

Changez la langue de English vers Français avant de continuer.

Cliquez sur suivant. Vous pouvez, si vous le souhaiter, changer le nom de votre console (Nom d’hôte). Ce nom sera visible sur le réseau. Pour ma part, j’ai conservé le nom LibreElec :

Vous pouvez ensuite configurer le wifi si vous voulez vous passer du câble ethernet :

Activez le service Samba sur l’écran suivant. Ça pourra toujours servir.

La configuration est presque terminée. Si vous avez bien suivi les étapes, vous arrivez sur l’écran d’accueil :

Allez dans les paramètres de Kodi :

Puis dans Interface :

On va mettre la langue (Language) en Français, le clavier (Keyboard Layouts) en AZERTY et régler le fuseau horaire :

Vous pouvez ensuite revenir à l’accueil de Kodi.

Bon OK, on a un media player. Mais je vous avais promis du retrogaming. On y vient à l’étape suivante…

Du retrogaming avec Kodi

Pour étendre les possibilités de Kodi au-delà du simple lecteur multimédia, nous allons lui ajouter quelques extensions (Add-ons). Allez sur Add-ons, puis sur Install from repository :

Puis dans LibreElec Add-ons, Game add-ons, Emulators :

En ce qui me concerne, je suis un grand fan de la PC Engine. J’ai donc installé l’émulateur Beetle PCE FAST pour la PC Engine :

Cliquez sur Install :

Kodi liste les extensions nécessaires qu’il ajoutera en plus de mon émulateur PC Engine. Cliquez sur OK (à droite) pour continuer l’installation :

Vous pouvez évidemment ajouter d’autres émulateurs. Dans mon cas, la Super Nintendo avec l’émulateur Snes9x (que j’utilise depuis plus de 20 ans) :

Vous suivez toujours ? OK. On a donc 2 émulateurs installés sur Kodi. Maintenant, on va revenir à l’accueil pour ajouter des jeux. Allez dans le menu Games à gauche :

Puis Add games pour ajouter des jeux :

Il faut maintenant dire à Kodi où trouver les jeux. Pour simplifier ce tuto, j’ai copié des jeux sur une clé USB que j’ai ensuite branché à mon Raspberry Pi. Non, je ne peux pas vous dire où trouver des jeux. Ce ne serait pas légal et Google le fait mieux que moi. Si vous ne savez pas comment faire, ne partez pas, la suite du tuto réglera tout de même ce problème 🙂

Donc pour l’étape suivante, je suppose que vous avez branché une clé USB avec des jeux dans le Raspberry. Cliquez sur Browse

Puis allez chercher les jeux sur votre clé USB comme ceci :

Ma clé USB s’appelle 16GO :

Finissez en cliquant sur OK et vous reviendrez ici :

Allez sur votre clé USB et sélectionnez le jeu à lancer :

Sélectionnez l’émulateur à utiliser (émulateur PC Engine dans mon cas) :

L’émulateur nous rappelle ici comment sortir du jeu (avec Select + X)

Et ô joie, le jeu se lance :

Bon, tout ça c’est très bien, mais :

  • C’est un peu chiant de devoir choisir son émulateur à chaque fois
  • Les jeux ne sont pas classés, n’ont pas de présentation

C’est pas mal, mais on peut faire mieux et beaucoup plus simple.

IAGL (Internet Archive Game Launcher)

IAGL est une extension pour Kodi permettant de jouer à n’importe quel vieux jeu disponible sur le site archive.org. IAGL s’occupe de tout : Télécharger les jeux, les émulateurs, les descriptions, les aperçus des jeux, etc.

Dans cette étape, nous allons installer IAGL. Allez sur cette page et téléchargez la dernière version du plugin (Exemple : plugin.program.iagl-2.1.6.zip au moment où j’écris cet article).

Copiez le zip (sans le décompresser !!) sur une clé USB et insérer la clé USB dans le Raspberry Pi. Depuis l’accueil de Kodi, allez dans Install from zip file :

Kodi va refuser et vous indiquer que l’installation depuis un fichier zip n’est pas autorisé pour des raisons de sécurité. Cliquez sur Settings pour aller au réglages :

Activez l’option « Unknown sources » (sources inconnues) :

On recommence l’installation d’extension depuis un fichier zip. Cette fois, c’est autorisé. Sélectionnez le fichier zip téléchargé précédemment en allant sur votre clé USB comme ceci :

Cliquez sur OK pour installer le plugin.

Ensuite, retournez à l’accueil et cliquez sur Install from repository.

Un nouveau repository (dépôt) est disponible : Zach Morris Add-ons. Allez dans ce repository.

Allez dans Game add-ons :

Puis dans Game providers

Installez Internet Archive Game Launcher :

Installez tous les modules requis en cliquant sur OK :

Exécuter l’assistant de démarrage.

L’installation est ENFIN terminée. Joie !

Retournez à l’accueil. IAGL se trouve évidemment dans Games :

Il ne vous reste qu’à choisir un jeu :

Cliquez sur launch pour lancer un jeu :

IAGL vous proposera un émulateur adapté au jeu. Il ne vous reste qu’à jouer :

Conclusion

Le retrogaming est donc possible avec un Raspberry Pi 4. Même si Retropie, Batocera ou Recalbox ne sont pas encore compatibles avec le Pi 4, Batocera+ IAGL est une solution facile pour retrouver le plaisir de jouer à des vieux jeux 16 bits.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *