On trouve de nombreuses box Android à des prix très abordables qui fonctionnent sur des SOC Amlogic. Malheureusement, ces box sont assez décevantes comme media player : Les DRM gérés ne permettent pas toujours de regarder tout en full HD et certaines service de streaming ne fonctionnent pas.

Néanmoins, le hardware est puissant et avec un rapport qualité prix imbattable comparé aux Raspberry Pi 4 en 2021. Bonne nouvelle : Il existe une distribution retrogaming spécialement conçue aux SOC Amlogic. Nous allons voir comment transformer une box Android en console retrogaming.

Qu’est-ce qu’EmuElec ?

EmuElec est un OS de retrogaming pour les appareils basés sur des processeurs Amlogic. EmuElec est basé sur CoreElec, Lakka et est soutenu par l’équipe de Batocera. Pour moi, c’est un peu Batocera pour box Android.

Pour l’interface, EmuElec utilise la même version modifiée d’Emulationstation que Batocera (Batocera-Emulationstation). En plus de RetroArch, EmuElec embarque également quelques émulateurs standalone (Advancemame, PPSSPP, Reicast, Amiberry).

En gros, EmuElec permet de faire tout ce que permet Batocera, Recalbox, Retropie ou Lakka. Mais sur du matériel moins cher.

Il me restait une vieille box Amlogic S905 dans un tiroir, donc pourquoi ne pas essayer d’installer EmuElec ? Voici mon tuto détaillé étape par étape.

Avant de commencer

Il est très important de préciser une chose avant de commencer : Avec ce tuto, vous pourrez conserver votre box intacte et ça n’effacera pas Android (sauf si vous choisissez de le faire à la fin). La box démarrera au choix sous Android ou sur une carte micro-SD avec EmuElec. Vous pourrez conserver les deux.

Mais vous pourrez aussi faire le choix d’effacer Android, de mettre EmuElec à la place sur le stockage EMMC et de vous passer de micro-SD. A vous de voir…

Installation d’EmuElec sur une box Android

1ère étape : Trouver un box compatible

La première chose à faire est de trouver une box Android compatible. Si votre box fonctionne avec un SOC Allwinner ou RockChip (RKxxxx), laissez tomber. EmuElec nécessite du matériel basé sur un SOC Amlogic parmis les suivants :

  • S922X
  • S905
  • S905X
  • S905X2
  • S905X3
  • S905W
  • S905H
  • S912
  • A311D

Cette liste est amenée à évoluer, évidemment. Si vous avez un vieux SOC Amlogic S8xx, ça ne fonctionnera pas. Vérifiez bien.

Voici quelque modèles sur lesquels EmuElec devrait fonctionner :

Enfin, si vous avez déjà une box Android et que vous ne connaissez pas le modèle de SOC qu’elle utilise, vous pouvez trouver cette information en y installant CPU-Z pour Android ou AIDA64. C’est ce que j’ai fait avec ma vieille box.

Pensez également à choisir un modèle qui a un port micro SD et 2 ports USB si vous utilisez des gamepads filaires. Il faut au minimum un port micro SD ou un port usb pour l’installation.

Une dernière précision : Je ne sais pas si ça fonctionne sur 100% des modèles de box. J’ai réussi mon installation sur la box HK1 et j’ai lu que les X96 Max+ et T95 Max+ étaient compatibles.

2ème étape : Choisir la bonne build

Les images disque de EmuElec se trouvent sur https://github.com/EmuELEC/EmuELEC/releases.

Il faut choisir une version en fonction de votre SOC (avec ou sans NG). Dans les 2 cas, prenez bien un fichier avec .img.gz :

  • SoC Amlogic S922X, S905X2 ou S905X3 : EmuELEC-Amlogic-ng.aarch64-X.X-Generic.img.gz
  • SoC Amlogic S912, S905, S905X, S905W, S905D, S905H : EmuELEC-Amlogic.aarch64-X.X-Generic.img.gz

Si votre box a moins de 2Go de RAM, il est recommandé de prendre EmuElec 3.x et pas l’un des versions 4.x

Pour ma box HK1 S905X3, j’ai pris EmuELEC-Amlogic-ng.aarch64-4.2-Generic.img.gz.

3ème étape : Préparation de la carte micro SD

Une fois de plus, comme avec un Raspberry Pi, on écrit l’image disque, téléchargée précédemment, sur une carte micro-SD avec Balena Etcher.

Etcher

Prenez une carte micro-SD de 16Go minimum et récente si possible. Généralement les 16Go ou 32Go que l’on trouve actuellement en vente ne sont plus des modèles trop lent. L’important, c’est que la micro-SD soit rapide. J’ai l’habitude d’utiliser les cartes micro-SD SanDisk pour éviter les pannes.

Attention : Dans le cas de ma box HK1, la procédure ne fonctionne pas avec une micro-SD (La HK1 refuse de booter sur micro SD). J’ai du la remplacer par une clé USB3 pour que tout fonctionne. C’est peut-être le cas avec d’autres box, donc je préfère le préciser. La procédure reste la même avec Etcher.

4ème étape : Remplacer le fichier dtb.img

Une fois qu’Etcher a fini d’écrire l’image disque d’EmuElec sur la micro SD (ou la clé USB dans mon cas), il y a une étape très importante. Retirez la carte micro-SD et insérez là à nouveau dans votre ordinateur.

Sur la carte micro SD se trouve maintenant les fichiers suivants (avec quelques différences suivant la version choisies) :

Dans le répertoire device_trees se trouvent tout une liste de fichiers .dtb :

Choisissez le fichier qui correspond à votre Soc :

  • S905 ou S905H : gxbb_p200
  • S905D : gxl_p230 ou gxl_p231
  • S905X : gxl_p212
  • S905X2 : g12a_s905x2
  • S905X3 : sm1_s905x3
  • S905W : gxl_p281
  • S912 : gxm_q200 ou gxm_q201

Ce préfixe est suivi de la quantité de mémoire et de la vitesse de la carte réseau.

Exemple : Dans le cas de ma box HK1 avec un SoC S905X3, 4Go de RAM et l’ethernet à 1Gbit/s, j’ai pris le fichier sm1_s905x3_4g_1gbit.dtb.

Dans le doute, vous pouvez vous aider de cette liste : https://coreelec.org/dtb/

Vous devez copier ce fichier .dtb et le coller à la racine de la carte micro-SD :

Enfin, très important, renommez ce fichier en dtb.img. S’il existe déjà un fichier dtb.img, écrasez le fichier existant.

Attention : Si, sous Windows, vous ne voyez pas les extensions des noms de fichier, vous devez activer l’affichage des extensions comme ceci pour être certain d’avoir bien renommé le fichier en dtb.img.

La carte micro-SD est maintenant prête. Vous pouvez l’insérer dans votre box.

5ème étape : Commande démarrer sur la carte micro SD

Par défaut, la box ne démarre pas sur la carte micro-SD (sauf avec certains modèles rares) la première fois.

Voici 2 méthodes pour démarrer la box sur la carte micro-SD (ou sur clé USB avec ma box HK1). Ces 2 méthodes ne seront utiles que pour l’installation, heureusement.

Le cure-dents et le bouton reset

  1. Débranchez l’alimentation de la box.
  2. Reliez la box à votre TV avec un câble HDMI (sinon, ça va être compliqué de voir ce qu’il se passe)
  3. Appuyez sur le bouton reset de la box avec le cure-dent (le bouton reset est souvent caché au fond de la prise jack audio) et ne relâchez pas ce bouton avant la dernière étape !
  4. Branchez l’alimentation de la box sans relâcher le bouton reset.
  5. Dès que le logo EmuElec apparait, vous pouvez retirer le cure-dents

J’ai bien précisé « cure-dents » et pas épingle ou tout autre objet métallique ! On va évite de court-circuiter la prise jack !

Si ça ne fonctionne pas : Essayez à nouveau depuis l’étape 1. Si ça ne fonctionne toujours pas, essayez avec une clé USB. Si ça ne fonctionne toujours pas, essayez un autre port USB ou une autre clé d’une autre marque.

Dans mon cas, tout ça fonctionné à partir du moment où j’ai utilisé une clé USB.

Vous pouvez passer à l’étape 6.

L’application Reboot to LibreELEC

Démarrez la box sur Android (avec la carte micro SD insérée) et installez l’application Reboot to LibreELEC de Thomas van Tilburg depuis le playstore ou une autre source de confiance :

https://play.google.com/store/apps/details?id=me.thomastv.rebootupdate
ou
https://apkpure.com/reboot-to-libreelec/me.thomastv.rebootupdate

Lancez l’application Reboot to LibreELEC pour redémarrer la box sur la carte micro-SD.

Si ça ne fonctionne pas, essayez avec une clé USB. Si ça ne fonctionne toujours pas, essayez un autre port USB ou une autre clé d’une autre marque.

Erreur typique

Si vous voyez l’écran suivant, c’est que vous avez bien réalisé l’une des 2 procédures de boot (cure-dents ou reboot to libreelec) mais que la box n’a pas trouvé de média bootable. Dans mon cas, je voyais cet écran en utilisant la carte micro-SD et j’ai vu le logo EmuElec à partir du moment où j’ai pris une clé USB). Essayez une autre micro-SD, une autre clé USB ou recommencez l’étape Balena Etcher. Le problème peut aussi venir du fichier dtb.img non trouvé à la racine. Retournez à l’étape 4.

6ème étape :

Si vous en êtes à cette étape, votre box a bien démarré sur EmuElec. EmuElec va s’installer correctement sur la carte SD.

Soyez patient, laisser EmuElec faire sa tambouille… Allez prendre un café.

Enfin, vous arriverez sur Emulationstation. L’installation est terminée.

Au prochain démarrage, si la carte micro-SD est insérée, vous n’aurez plus besoin d’utiliser le cure-dent pour booter sur EmuElec. Et si vous retirez la carte, Android sera toujours là.

Configuration d’EmuElec

Si vous connaissez déjà Batocera, vous ne serai pas dépaysés. Sinon, voici les réglages de base.

Commencez par connecter un gamepad à un port USB. EmuElec vous proposera de le configurer. Pour le bouton Hotkey, si vous êtes à cours de bouton sur la manette, vous pouvez le mappez sur le bouton Select.

La Hotkey vous servira à quitter les jeux : Quel que soit l’émulateur, vous pourrez revenir à l’accueil en appuyant 2 fois de suite sur Hotkey et Start en même temps (1 seul fois suffit avec Batocera ou Recalbox).

  • Les réglages se font en faisant apparaitre le menu avec le bouton Start de la manette.
  • Vous pouvez changer la langue de l’interface dans System Settings.
  • Les réglages Ethernet et Wifi se font dans Network Settings.
  • L’interface peut se personnaliser dans UI Settings. Vous pouvez télécharger d’autres thèmes dans la section Updates & Downloads.

Quelques répertoires utiles

Depuis votre ordinateur, allez sur \\emuelec ou \\ip-de-votre-box (exemple : \\192.168.1.75)

Quelques dossiers intéressants :

  • Configfiles : Comme son nom l’indique, il contient les fichiers de configuration. Très utile pour faire des réglages fins.
  • Emulationstation Config : Les fichiers de configuration d’Emulationstation
  • Joypads : Les fichiers de configuration des manettes. A éditer avec prudence.
  • LogFiles : Les journaux qui vous permettront de trouver ce qui bug
  • ROMS : Ce dossier contient les jeux, les bios et les musiques de fond
  • Screenshots : Les captures d’écran

Ajouter des jeux

Comme sur Batocera, Recalbox ou Retropie, vous devrez copier vos roms dans le répertoire \\emuelec\ROMS.

Une fois les jeux copiés sur la box, vous devrez mettre à jour la liste de jeux dans Games Settings > Update Games Lists.

Ajouter des bios

Copiez vos bios dans le répertoire \\emuelec\ROMS\bios. Vous pouvez utiliser le pack de bios de batocera le plus récent que l’on trouve facilement sur Google. Je n’ai pas essayé d’autre pack.

Pour l’Atomiswave ou la Naomi, copiez le fichier awbios.zip dans \\emuelec\ROMS\bios\dc.

Ajouter des musiques de fond

Pour personnaliser la musique de fond d’Emulationstation, vous pouvez copier des musiques au format mp3 dans \\emuelec\ROMS\BGM.

Dernière étape FACULTATIVE : Installer emuElec sur le stockage interne eMMC à la place d’Android

Si comme moi vous ne voulez plus d’Android sur la box, que vous préférez vous passer de carte micro-SD et que vous n’avez pas peur, vous pouvez vous lancer dans cette étape facultative très simple.

ATTENTION: Il n’y a pas de retour en arrière avec cette étape. Son succès n’est pas garanti. Elle pourrait endommager votre box, tuer des chatons, provoquer l’apocalypse. Ni l’équipe d’EmuElec ni moi ne pourrons apporter de l’aide en cas d’échec. Elle utilise un script écrit pour CoreElec.

Cette procédure a toutefois parfaitement fonctionné sur les 2 box que j’ai essayées, dont l’HK1.

Connectez-vous à l’IP de votre box avec Putty.

Login : root

Mot de passe : emuelec

Tapez la commande suivante :

installtointernal
ceemmc -x

Répondez y aux questions que ceemmc vous posera.

Une fois le processus terminé, vous pouvez éteindre la box, retirer la carte micro-SD et rebrancher la box en croisant les doigts.

Conclusions

EmuElec est une solution très complète et pas chère pour se construire une console retrogaming pas chère. L’OS, bien qu’il ne peut-être vendu, est utilisée dans toutes les Super Console X que l’on voit depuis 1 an. Évidemment, on économise un peu en transformant soi-même sa box Android en box EmuElec qu’en achetant une Super Console X ou un Raspberry Pi 4 (+ son alim et sa micro-SD).

Du côté des performance, ça dépendra forcément du SoC Amlogic que vous choisirez, mais même avec ma vieille box Amlogic S905 (qui m’avait coûté dans les 30€ il y a plusieurs années), on est bien au-dessus des perfs d’un Pi3 (et on n’a pas les soucis de Bluetooth). Jusqu’à la PS1, un vieux S905 suffit.

Avec ma box HK1 S905X3, j’ai des perfs assez similaires à celles de Batocera sur Raspberry Pi 4. Et pour son tarif en-dessous de 60€, elle est fournie avec une alimentation et pas besoin de boîtier, de micro-SD ou de clé USB pour stocker les jeux.

En résumé, j’ai aimé :

  • Le prix (alim, boitier et stockage inclus)
  • Les performances
  • La même interface Emulationstation modifiée que Batocera
  • La personnalisation de l’interface identique à Batocera
  • La faible consommation comparée à un Pi4
  • EmuElec évolue régulièrement

Les points faibles :

  • L’absence de Kodi (Pas un soucis pour moi, mais ça gênera certains)
  • Le petit stress avec ma carte micro-SD (mais au final, avec mon tuto, on s’en sort bien)
  • La faible documentation. Beaucoup de recherches et de travail pour créer ce tuto et bien comprendre les fichiers dtb de device_trees (J’espère que ça vous aidera)
  • Les difficultés pour relier la box à un vieil écran 1280×1024 avec un adaptateur HDMI VGA
  • Seulement 2 ports USB sur beaucoup de box récentes (mais un hub règle le problème)
emuelec transformer une box android en console retrogaming

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *