Aujourd’hui, un article par lequel j’aurais pu commencer ce site : Comment débuter dans l’impression 3D avec l’ANET A8. J’ai déjà publié plusieurs article sur l’ANET A8, notamment :

Aujourd’hui, je repars à zéro pour cet article. Voici quelques prérequis :

1. Réglages de l’imprimante

Pour bien démarrer, il y a 2 choses primordiales :

  1. L’espace entre la buse et le plateau
  2. Avoir un filament dans la buse 🙂

Comme j’ai déjà publié un article expliquant comment régler le plateau de l’ANET A8 donc je ne vais pas tout répéter ici. Lisez bien cet article, en particulier le test d’espace entre la buse et le lit chauffant avec une feuille de papier. En faisant ce test aux 4 coins du plateau, vous devriez avoir une imprimante 3D bien réglée.

Évidemment, sans filament, vous n’irez pas loin. Avant d’insérer le filament, nous allons faire un petit tour sur l’écran de configuration de l’ANET A8. Par défaut, il affiche ceci :

Afin de naviguer dans le menu et les options sur cet écran, vous devrez utiliser la croix directionnelle composée de 5 boutons :

  • Les boutons haut et bas vous permettront de parcourir les menus.
  • Le bouton de droite, d’aller dans un sous-menu ou d’activer une action (Ex: impression, préchauffage, etc.).
  • Le bouton de gauche sert à revenir en arrière (au menu précédant).
  • Enfin, le bouton au centre permet d’accéder à toutes les options et menus lorsque l’on est sur l’écran d’accueil.

Appuyez sur le bouton central pour entrer dans les options :

Descendez sur Quick Settings et appuyer sur le bouton de droite pour entrer dans le menu Quick Settings :

Descendez jusqu’à Preheat PLA et appuyez sur le bouton de droite pour démarrer le préchauffage de la buse :

La buse va maintenant chauffer à 190° (température par défaut si j’ai bonne mémoire). Donc évitez de la toucher… Vous pouvez maintenant revenir à l’écran d’accueil en appuyant plusieurs fois sur le bouton de gauche. Normalement, l’imprimante devrait vous indiquer qu’elle préchauffe le PLA :

Il nous reste donc à insérer un filament de PLA dans cette buse très chaude pour que l’imprimante soit fin prête pour une impression. On commence par couper le filament en biais pour faciliter son insertion :

Comment changer le filament d'une imprimante 3D Anet A8 ?

Puis, on dévisse l’écrou situé au-dessus du ressort afin de pouvoir appuyer sur la partie de l’extruder où se situe le ressort. Quand on presse sur ce ressort, les 2 engrenages vont s’éloigner suffisamment pour que l’on puisse y passer un filament. Oui, sur ma photo, il y a cette pièce rouge qui n’est pas livrée avec l’ANET A8. Je l’ai imprimée pour pouvoir facilement tourner l’écrou.

Comment changer le filament d'une imprimante 3D Anet A8 ?

Ensuite, on pince bien au niveau du ressort pour passer le filament entre l’engrenage et le disque et on le fait descendre dans le petit trou

Comment changer le filament d'une imprimante 3D Anet A8 ?

Comme notre buse est maintenant très chaude, on peut pousser le filament jusqu’à ce qu’il s’écoule un peu. Sur cette photo floue, on voit du filament rouge s’écouler :

Comment changer le filament d'une imprimante 3D Anet A8 ?

Voilà, sauf oubli, votre imprimante 3D est maintenant prête à imprimer. Passons à la partie logiciel.

2. Cura

Présentation de Cura

Cura est le logiciel servant à préparer un modèle 3D pour une impression. Il permet notamment de choisir à quel endroit et dans quel sens sera imprimé l’objet, mais aussi de choisir une température d’impression. Ces choix d’impressions seront stockés dans un fichier .gcode que nous placerons sur la carte micro SD fournie avec l’ANET A8.

NB : Dans cet article, j’utilise la version 4.0 de Cura. Elle est très similaire à la version 3.6.

Réglages de Cura pour l’ANET A8

Pour commencer, on va régler Cura pour qu’il imprime correctement avec l’ANET A8. Allez dans Settings > Printer > Add Printer… pour ajouter une imprimante :

Vous ne trouverez pas l’ANET A8, donc sélectionnez Prusa i3 dans Others. La Prusa i3, c’est un peu la même imprimante que l’ANET A8, donc ça conviendra parfaitement. Vous pouvez la renommer en ANET A8 si vous le voulez :

Validez avec le bouton Add Printer.

Ensuite, on va choisir un réglage d’impression dans Settings > Profile :

Vous avez maintenant de bons préréglages. Nous allons regarder ça plus en détails.

Avant ça, on va passer Cura en français, histoire de vous faciliter la vie :

Puis redémarrez Cura pour qu’il prenne en compte le changement de langue. Alors oui, j’aurais pu commencer par ça. Mais généralement, les traductions françaises sont tellement nulles que j’ai l’habitude d’utiliser uniquement des logiciels en anglais pour éviter d’avoir les yeux qui saignent !

Petit aperçu des réglages de Cura :

  1. Profil actif. Ici, le profil d’impression normal.
  2. Hauteur de chaque couche. J’ai laissé celle du profil normal (0,15mm d’épaisseur)
  3. Températures d’impression. Pour du PLA, j’imprime à 200°, avec un lit chauffant à 50 ou 60°
  1. Vitesse : C’est la vitesse d’impression du profil normal. La buse se déplacera à une vitesse maximale de 60mm/s. J’ai laissé la vitesse par défaut
  2. Comme l’imprimante 3D imprime couche par couche et que parfois les objets ont des espaces vides, l’imprimante risque de devoir imprimer des couches dans le vide. Pour palier à ça, on va générer des supports qui seront facilement détachables par la suite pour imprimer les couches qui était dans le vide.
  3. Positionnement des support : J’ai choisi « En contact avec le plateau », mais on peut aussi cocher « Partout », surtout quand on veut imprimer un objet qui alterne plusieurs niveaux de vide. Essayez et vous comprendrez vite.

Dernier point très important, l’adhérence du plateau. Quand on imprime un objet dont la base a une faible surface de contact avec le plateau, l’objet risque de se détacher du lit chauffant et l’impression échouera (ça vous arrivera, c’est très énervant).

Pour augmenter cette surface de contact, on peut imprimer une première couche qui facilitera une bonne accroche de l’objet au plateau. Il y a plusieurs options possibles, elles sont bien expliquées par Cura. On peut choisir l’une ou l’autre suivant l’objet.

Et si l’objet a une large surface en contact avec le plateau, on peut se passer de cette couche d’adhérence :

Cette fois, on est prêts !

3. Impression de test

Maintenant que Cura et l’ANET A8 sont prêts, nous allons nous lancer dans une impression de test. Commencez par télécharger le modèle 3DBenchy sur Thingiverse (site référence pour trouver des modèles d’impression). 3DBenchy est un petit bateau fréquemment utilisé pour tester la précision de son imprimante. Plus d’infos sur 3DBenchy ici.

Décompressez le zip et ouvrez le fichier 3DBenchy.stl situé dans le répertoire files avec Cura.

Insérez la carte micro SD dans votre PC, puis cliquez sur le bouton Découper pour estimer le temps d’impression et préparer le fichier .gcode. Cura vous proposera alors d’enregistrer le fichier .gcode (destiné à l’ANET A8) sur la micro SD :

Et pour finir, éjectez la micro SD avant de la retirer de votre PC.

La carte micro SD contient maintenant un fichier .gcode que l’imprimante pourra interpréter pour imprimer le petit bateau. Le fichier contient aussi les réglages que nous avons définis (température, vitesse, supports, couche d’adhérence, etc.).

Retour à l’ANET A8 : Insérez la micro SD dans la carte mère de l’imprimante.

Ensuite, allez dans le menu de l’imprimante et descendez jusqu’à Print file :

ou SD Card, puis Print file :

Vous devez normalement voir votre fichier PI3_3DBenchy.gcode.

Si vous ne le voyez pas, essayez Unmount Card puis Mount card dans le menu SD Card. Si vous ne le voyez toujours pas, vérifiez la micro SD sur votre PC.

Maintenant que vous voyez le fichier PI3_3DBenchy.gcode, sélectionnez le avec le bouton central ou le bouton de droite pour lancer l’impression.

Voilà, il n’y a plus qu’à être patient pour obtenir votre première impression. Pendant l’impression, je vous recommande de surveiller si la bobine de filament se déroule bien.

Problèmes fréquents quand on débute en impression 3D

  • Mauvaise adhérence au plateau : Vérifiez votre réglage d’adhérence dans Cura et sinon, refaite le test de la feuille de papier. Allez voir mon article sur les réglages du plateau de l’ANET A8.
  • Mauvais écoulement du filament : Vérifiez la température d’impression dans Cura. Et un petit test de la feuille de papier pour voir si la buse n’est pas trop haute. Sinon, essayez une autre marque de filament. Je m’en sors bien avec ce filament PLA+.
  • Si la buse frotte le plateau, augmentez légèrement sa hauteur.
  • Si vous cassez quelque chose, allez voir mon article sur les pièces de rechange pour l’ANET A8.
  • Pour tout le reste, voici tous mes articles sur l’ANET A8.

1 commentaire

Anet A8 - Les réglages indispensables - MakerHelp · 5 mai 2019 à 17 h 42 min

[…] débuts avec l’imprimante 3D Anet A8 ont été laborieux : Filament qui s’écoule mal, mauvaise adhérence au « lit » de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *