Le Raspberry Pi 4 a la mauvaise réputation de chauffer fortement. Pourtant, ce problème a été résolu depuis très longtemps grâce à la mise à jour de son firmware.

Mais c’est quoi un firmware ?

Pour simplifier, un firmware un programme intégré au matériel. Il est stocké dans une mémoire morte (ROM) du Raspberry Pi. C’est ce petit programme qui s’exécute quand on branche le Pi et c’est donc lui qui décide de booter sur USB ou sur une carte micro SD. Voyez le firmware comme ce qu’il y a de plus près du matériel. Un genre de VIP qui a accès à tout sur le Raspberry Pi et qui est en lien direct avec tous les composants matériels.

Prérequis à la mise à jour du firmware

Le seul prérequis est d’avoir un Raspbian/Raspberry Pi OS fonctionnel.

Mise à jour du firmware d’un Raspberry Pi

Ouvrez un terminal, soit depuis Putty si vous avez installé Raspberry Pi OS Lite, soit depuis le Raspberry si vous avez installé la version complète de l’OS avec l’interface graphique. Tapez les commandes suivantes pour mettre à jour le système et le firmware :

sudo apt update
sudo apt full-upgrade
sudo rpi-update

Confirmez bien la commande « sudo rpi-update » par un Y (Yes) ou O (Oui). Contrairement à « sudo apt full-upgrade », la réponse par défaut pour cette commande est No/Non.

Mise à jour du firmware du Raspberry Pi

Puis redémarrer la machine :

sudo reboot

Une fois la machine redémarrée, on va en profiter pour mettre à jour le bootloader (le petit programme qui permet de booter, sur USB ou micro-SD).

Tapez la commande suivante :

sudo rpi-eeprom-update -d -a

Si vous n’avez pas la dernière version du bootloader, il sera mis à jour. Un dernier reboot sera alors nécessaire.

Upgrade du bootloader du Rasbperry Pi 400

Et c’est tout. C’était simple, rapide, sans risque.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *